Vous êtes ici : Accueil > 2020 - La philo quand même > Espace HLP > Miettes philosophiques "HLP" > La controverse de Valladolid
Par : jld
Publié : 19 mars

La controverse de Valladolid

Répondre à cet article

5 Messages

  • La controverse de Valladolid

    il y a 1 semaine, par Fernandez Cindel

    Après avoir regardé la controverse,je me suis dit que c’était très intéressant de voir la perception de personnes qui ne vivent pas du tout de notre manière et qui n’ont pas la même morale (on pense à l’axe individu, moral et société en français évidemment) et je pense que voir leur façon de percevoir de nouveaux êtres et le débat qui commence est très pertinent.

    Alors voilà, je voulais avoir votre avis, pensez vous qu’à l’heure actuelle, si nous découvrions un nouveau peuple très différent de nous, un tel débat aurait lieu ? Est ce que notre morale a véritablement changé par rapport aux siècles précédents ou est ce que nous avons toujours la même vision qui nous fait voir l’autre d’une certaine manière ?

    Merci de m’avoir lu

    Vos réponses m’intéressent

    Bonne soirée

    Répondre à ce message

    • La controverse de Valladolid

      il y a 1 semaine, par André

      Avec notre avancée actuelle sur l’humain et son environnement, avec notre plus grande ouverture d’esprit( ne serait-ce que sur les religions), je pense que la découverte d’un nouveau monde ne soulèverait pas autant de question ou ne provoquerait pas un tel débat. Dans le monde d’aujourd’hui la moral est mise en avant, le fait d’aider autrui... jamais nous n’envisagerions la torture ou la violence même pour un être inconnu. C’est ce que peut apporter l’évolution et la civilisation humaine... La religion ne fait plus tout et ne dirige plus.
      par exemple beaucoup de pays ont accepté de venir en aide à d’autre afin de les aider, même si ils ne possédait ni culture, ni religions ou mêmes couleurs de peaux en commun. Aussi nous avons pu entendre dans le film que les indigènes avait agis avec les européens de manière bienveillante et accueillante et que eux en retour les ont tués. Actuellement les gens tuent ou provoquent des guerres quand le camp adverse c’est montré Menaçant ou dangereux à leurs égard, la violence aujourd’hui ne fait pas (plus) pour le plaisir mais par « nécessité ». Notre moral aujourd’hui, ne nous permet plus de rigoler de la souffrance de l’autre.
      Cependant, nous pouvons aussi nous dire qu’avec tous les chefs d’états actuels, une décision unanime serait impossible. Il y aurait forcément débat là où les idées et opinions ne sont pas les mêmes. Donc si l’ont faisait la découverte d’un nouveau monde ou d’un nouveau peuple différent de nous, beaucoup de questions se poseraient car en premier lieu l’humain se méfierait. Et peut être que, sous la méfiance il préférerait la violence ou le rejet de se peuple étranger qui pourrait selon lui, perturber notre civilisation. C’est donc cette méfiance qui pousserait notre société à provoquer les mêmes débat que lors de la découverte du nouveau monde( en enlevant toutefois la religion)

      Répondre à ce message

      • La controverse de Valladolid

        il y a 1 semaine, par Fernandez Cindel

        Je pense que le problème qui se pose c’est l’enjeu que va engendrer cette découverte. En effet, je pense que s’il y avait un enjeu d’argent je veux dire par là par exemple que si nous découvrions une terre riche en pétrole il y aurait peut être (je suis loin d’en être sûre) débat pour savoir qui pourra posséder ces terres et je pense que même si elles étaient habitées, cela ne serait pas le thème principal.
        Je pense aussi à certains peuples d’Amérique qui sont en train de disparaître notamment avec la déforestation de la forêt amazonienne. Les questions religieuses sont bel et bien oubliées de nos jours mais je pense que nous pourrions toujours faire preuve de barbarie pour de l’argent et du pouvoir car rêver d’avoir du pouvoir s’avère dangereux (pensons aux dictateurs).
        Mais si nous revenions plus en détails dans la controverse, j’aimerai revenir sur le passage où on amène une famille d’indigènes.C’est un fait qui n’est pas réellement arrivé alors je me demandais pourquoi dans ce film on l’a rajouté.Evidemment, cela joue sur le pathos, c’est touchant et cela permet d’ajouter d’une certaine manière des arguments.Mais j’ai trouvé ça intéressant de mettre en parallèle soi et l’autre et voir les différences entre eux et nous. La découverte du nouveau monde est la découverte de nouvelles terres mais aussi des nouvelles cultures qui nous font réfléchir sur la question clé de l’humanisme : qu’est-ce que l’homme ?

        Répondre à ce message

      • La controverse de Valladolid

        il y a 1 semaine, par jld

        Bonjour Nora,
        Tu écris : "Notre morale aujourd’hui, ne nous permet plus de rigoler de la souffrance de l’autre."

        Mais ne crois-tu pas que la question morale posée par le film est celle-ci : les souffrances de ceux que je considère comme d’autres personnes humaines, comme moi (mes semblables) n’ont jamais été acceptables moralement. Je ne m’autorise à faire souffrir, à tuer, à asservir que celui ou ceux dont je refuse de voir - d’une manière ou d’une autre - mes semblables. C’est l’enjeu de la question de l’âme des idigènes : s’ils ont une âme = s’ils sont hulains, alors je ne peux plus les traiter comme de simples choses à ma disposition (des outils)...

        Tu écris : "Donc si l’ont faisait la découverte d’un nouveau monde ou d’un nouveau peuple différent de nous, beaucoup de questions se poseraient car en premier lieu l’humain se méfierait."

        Je te pose la même question qu’à Cindel concernant les fictions de SF sur des êtres extra-terrestres (On peut penser, par exemple... à Alien

        Bonne journée et bonne réflexion !
        —  
        jld

        Répondre à ce message

    • La controverse de Valladolid

      il y a 1 semaine, par jld

      Bonjour Cincel

      Tu écris : "si nous découvrions un nouveau peuple très différent de nous, un tel débat aurait lieu ? Est ce que notre morale a véritablement changé par rapport aux siècles précédents ou est ce que nous avons toujours la même vision qui nous fait voir l’autre d’une certaine manière"

      Quelle difficulté y a-t-il à voir dans un peuple TRÈS différent de nous, autre chose qu’un ensemble d’êtres si différents de nous que toute communauté nous semblerait impossible ?

      Pourrais-tu approfendir ce qui a changé chez nous pas rapport aux 16è siècle et qui pourrait nous sembler nous mettre à l’abri de cette difficulté ? Les fiction concernant les êtres extra-terrestres ont-elles quelque chose à nous dire là-dessus ?

      Répondre à ce message