Vous êtes ici : Accueil > Les auteurs et les textes > Bachelard > Textes brefs > Les axes de la poésie et de la science sont inverses

Poster un message

En réponse à :

Les axes de la poésie et de la science sont inverses

16 août 2003, par Bachelard, Gaston

Expliquer le texte suivant :
« L’évidence première n’est pas une vérité fondamentale. En fait, l’objectivité scientifique n’est possible que si l’on a d’abord rompu avec l’objet immédiat, Si l’on a refusé la séduction du premier choix, Si l’on a arrêté ou contredit les pensées qui naissent de la première observation. Toute objectivité, dûment vérifiées, dément le premier contact avec l’objet. Elle doit d’abord tout critiquer : la sensation, le sens commun, la pratique même la plus constante, l’étymologie enfin, car (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici