Vous êtes ici : Accueil > Les auteurs et les textes > Epicure > Les lettres d’Epicure > A Ménécée > Analyse de la lettre à Ménécée > II. La santé de l’âme : combattre le trouble de la pensée.

Poster un message

En réponse à :

II. La santé de l’âme : combattre le trouble de la pensée.

7 novembre 2005, par Epicure

1. La pensée des dieux.
Commence par te persuader qu’un dieu est un vivant immortel et bienheureux, te conformant en cela à la notion commune qui en est tracée en nous. N’attribue jamais à un dieu rien qui soit en opposition avec l’immortalité ni en désaccord avec la béatitude ; mais regarde-le toujours comme possédant tout ce que tu trouveras capable d’assurer son immortalité et sa béatitude. Car les dieux existent, attendu que la connaissance qu’on en a est évidente.
Mais, quant à leur nature, ils ne (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici