Vous êtes ici : Accueil > Les auteurs et les textes > Sénèque > La "stultitia" chez Sénèque

Poster un message

En réponse à :

La "stultitia" chez Sénèque

24 novembre 2008, par Sénèque

Sénèque, De la tranquillité de l’âme
Sérénus expose son cas à Sénèque (Prologue) : « (…) Dans l’état que je saisis le plus souvent en moi (pourquoi ne pas te dire la vérité comme on la dit à un médecin ?), je ne suis ni franchement délivré de mes craintes et de mes haines d’antan, ni en butte à ces passions ; la situation où je me trouve, sans être la pire de toutes, est surtout gémissante et chagrine ; je ne suis ni malade, ni bien portant (…). Cette faiblesse d’une âme, hésitante entre les deux partis, qui ne (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici