Vous êtes ici : Accueil

Poster un message

En réponse à :

Philosophie des toutous 3 - Haraway : Cayenne, histoire d’un dressage

3 juin 11:42, par Cloé

1/La façon de Donna Haraway de concevoir les relations entre humain et animaux de compagnie est bien. Elle ne veux pas instaurer un pouvoir de supériorité avec Cayenne, elle préfère qu’elles soient au même niveau "cela implique plutôt de prêter attention à la danse conjointe des partenaires en situation de face à face". Ainsi, Donna Haraway favorise un jeu équitable entre l’humain et les animaux domestiques.
Le rapport avec la relation expérimentée par E. Levinas lors de sa rencontre avec le chien est qu’ils ont tous les deux remarqués que l’animal domestique ne juge pas. Ils ont également pu remarquer (...)

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.