Vous êtes ici : Accueil > Les auteurs et les textes > Deleuze > Eléments d’un petit vocabulaire deleuzien > Planomène(du verbe ’’planesthai’’ qui signifie errer)

Poster un message

En réponse à :

Planomène(du verbe ’’planesthai’’ qui signifie errer)

23 février 2004, par Bessis, Raphaël

« Champ d’immanence illimité, parcouru à vitesse infinie par les lignes de déterritorialisation qui emportent les multiplicités vers le dehors. (…) Le planomène apparaît comme un champ perpétuel d’interactions, où les multiplicités ne cessent d’être emportées par le dehors pour augmenter le nombre de leurs connexions. (…) Cette force d’expansion, comme une injonction centrifuge, nous exhorte à toujours aller explorer ce qui peut faire bordure avec le différent, avec ce qui pourra donner lieu à un nouvel (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici