Vous êtes ici : Accueil > Les auteurs et les textes > Lévi-Strauss

Disparition de Claude Lévi-Strauss

Voir ici : http://www.nonfiction.fr/article-29...

Claude Lévi-Strauss, un siècle, sur France culture.

Comprendre Claude Lévi-Strauss, un dossier de la revue Sciences humaines.

Mort de Claude Lévi-Strauss, dossier du Magazine Littéraire.

"Lévi-Strauss s’est éteint, nous laissant tous orphelins de son intelligence", selon L’express.

Claude Lévi-Strauss était un "passeur" exceptionnel, par Françoise Héritier, sur Le Monde (les articles parus dans Le Monde sur Cl. Lévi-Strauss).

L’empreinte Lévi-Strauss, par Robert Maggiori dans Libération (avec des liens vers quelques articles).

Une superbe page consacrée à Claude Lévi-Strauss par France Inter, avec beaucoup d’entretiens d’archives.

Le décès de Claude Lévi-Strauss dans le journal de L’humanité, avec un dossier datant de 2008 ("les 100 ans d’humanité de Cl. Lévi-Strauss"]. Un dossier spécial a paraître dans le numéro de Jeudi 5 novembre 2009.

"Claude Levi-Strauss : la mort d’un formidable spectateur" sur Rue89.

"Claude Lévi-Strauss, la révolution du regard" sur Alternatives économiques.

Claude Lévi-Strauss, une vie décentrée, le dossier de Philmag.

Claude Lévi-Strauss auprès de l’Amazonie sur France 5.

Articles

  • Libertés et traditions - Octobre 2004

    « Les libertés, c’est-à-dire ce à quoi les membres d’une société quelconque tiennent de façon très profonde, consistent essentiellement en un certain nombre de possibilités d’actions, de conduites concrètes enracinées dans le passé d’une société particulière, et qui, par conséquent, ne peuvent pas se définir dans l’abstrait.
    On les constate dans le cadre de telle ou telle expérience sociale. De ce point de vue, c’est un enseignement ethnologique. Je crois que rien ne serait plus dangereux que d’essayer de (...)

  • Le châtiment du coupable de doit pas se traduire par une rupture des liens sociaux - Octobre 2003

    Des sociétés qui nous paraissent féroces à certains égards, savent être humaines et bienveillantes quand on les envisage sous un autre aspect. Considérons les Indiens des plaines de l’Amérique du Nord qui sont ici doublement significatifs, parce qu’ils ont pratiqué certaines formes modérées d’anthropophagie, et qu’ils offrent un des rares exemples de peuple primitif doté d’une police organisée. Cette police (qui était aussi un corps de justice) n’aurait jamais conçu que le châtiment du coupable dût se (...)