Publié : 20 octobre 2006

PPD - II - Proposition 7



Nul corps ne peut prendre la place d’un autre, que cet autre ne prenne lui-même la place d’un autre.

Démonstration [1]

Si on le nie qu’on suppose, s’il est possible, qu’un corps A prenne la place d’un corps B, que je suppose égal à A et ne quittant pas sa place. L’espace alors qui contenait seulement B contient (par hypothèse) A et B ; c’est-à-dire le double de la substance corporelle qu’il contenait auparavant ; ce qui (par la Proposition 4, partie II) est absurde. Donc aucun corps ne prend la place d’un autre, etc.
C.Q.F.D.