Publié : 15 avril 2004

EII - Proposition 13 - (Lemme 6)


Si certains corps, composant un Individu, sont contraints à détourner le mouvement qu’ils ont vers un certain côté, vers un autre côté, de telle façon, toutefois, qu’ils puissent continuer leurs mouvements et se les communiquer les uns aux autres suivant le même rapport qu’auparavant, l’Individu conservera encore sa nature sans aucun changement dans la forme.

DÉMONSTRATION

Cela est évident de soi, car l’Individu est supposé retenir tout ce qu’en le définissant nous avons dit qui constitue sa forme. [*]


Si corpora quædam individuum componentia motum quem versus unam partem habent, aliam versus flectere cogantur at ita ut motus suos continuare possint atque invicem eadem qua antea ratione communicare, retinebit itidem individuum suam naturam absque ulla formæ mutatione.

DEMONSTRATIO :

Per se patet. Id enim omne retinere supponitur quod in ejusdem definitione formam ipsius constituere diximus.

Notes

[*(Saisset) : Si un certain nombre de corps composant un individu sont forcés de changer la direction de leur mouvement, de telle façon pourtant qu’ils puissent continuer ce mouvement et se le communiquer les uns aux autres suivant les mêmes rapports qu’auparavant, l’individu conservera encore sa nature, sans que sa forme éprouve aucun changement. Démonstration Cela est évident de soi, puisque l’individu en question conserve par hypothèse tout ce qui d’après sa définition, constitue sa forme.