Vous êtes ici : Accueil > Les auteurs et les textes > Guyau > Doute oblige
Publié : 20 mars

Doute oblige

« Un simple doute suffirait pour délier d’une obligation qui ne proviendrait que de la foi. Et ce doute, une fois conscient de lui-même, créerait un devoir, celui de la conséquence avec soi-même, celui de ne pas trancher en aveugle un problème incertain, de ne pas fermer une question ouverte, de telle sorte qu’au "devoir de croire au devoir" qu’imagine celui qui a la foi, on peut opposer le devoir de douter du devoir, qui s’impose à celui qui nie. Doute oblige, si on peut dire que foi oblige. »

Post-scriptum

Jean-Marie Guyau, Esquisse d’une morale sans obliation ni sanction, p. 52